LES GRANDS PERSONNAGES DE LA FRANCOPNONIE CANADIENNE

EXPLORONS L'UNIVERS DE LA FRANCOPHONIE CANADIENNE avec des grands noms qui ont contribué à sa richesse

EnglishRetour

ÉDUCATION

Joseph-Henri Blanchard

Date de naissance :
16 juin 1881

Ville :
Oyster Bed Bridge

Île-du-Prince-ÉdouardProvince :
Île-du-Prince-Édouard

Vocations :
Pionnier et éducateur

 


Photo : reproduite avec la permission de Francis C. Blanchard

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

  

 

 

 

 

 

Retour
English

 

Joseph-Henri Blanchard est le fils de Jérémie Blanchard et de Dominique Gallant. Il fait ses études primaires à Charlottetown et ses études secondaires au Collège Prince de Galles et à l'École normale de Charlottetown. En mai 1911, il obtient un baccalauréat ès art au Collège Saint-Dunstand de Charlottetown, qui est affilié à l'époque à l'Université Laval de Québec. Un peu plus tard, il complète sa maîtrise ès art à l'Université Mont Allison au Nouveau-Brunswick. En 1912, il épouse Ursule Gallant, institutrice, et de cette union naissent huit enfants, dont trois sont encore vivants aujourd'hui. En 1915, il termine un certificat en botanique au Collège d'agriculture à Guelph en Ontario et, en 1928, il reçoit un certificat pour études de la langue, de l'histoire française et des beaux-arts de la Sorbonne à Paris.

Joseph-Henri Blanchard est un communicateur hors pair ; il passe plus de cinquante ans dans l'enseignement. Il enseigne dans les écoles du comté de Prince à l'Î.-P.-É., à l'Université Saint-Dunstan, où il est professeur de français et de grec, et passe 38 ans au Collège Prince de Galles et à l'École normale de Charlottetown. De 1937 à 1948, il occupe le poste de directeur adjoint au Collège Prince de Galles. Finalement, il se retire de l'enseignement le 1er juillet 1948. Joseph-Henri Blanchard est un auteur prolifique, précurseur de l'histoire des Acadiens de l'Île-du-Prince-Édouard ; il écrit six études sur le sujet, dont : Les Acadiens de l'Île-Saint-Jean en 1921, Histoire des Acadiens de l'Île-du-Prince-Édouard en 1927, The Acadians of Prince-Edward-Island, 1720-1964 en 1964. En plus d'être enseignant à temps plein et historien occasionnel, Joseph-Henri Blanchard est très actif au sein de sa communauté. Il est un des principaux animateurs de l'Association des Instituteurs et Institutrices Acadiens de l'Île-du-Prince-Édouard et de la Société historique acadienne de l'Î.-P.-É. Il s'est également impliqué dans la communauté insulaire en devenant vice-président de la Société Nationale des Acadiens, président de la Société Saint-Thomas d'Aquin, membre du Conseil de la vie française en Amérique et représentant de l'Île-du-Prince-Édouard à la Commission du district fédéral d'Ottawa.

Durant sa vie, Joseph-Henri Blanchard a mérité de nombreux prix et distinctions honorifiques, tels que la médaille et le prix de la langue française, ainsi que celui de l'Académie française en 1938 ; le diplôme d'honneur de l'Alliance française à Paris en 1947 ; l'Ordre du mérite scolaire acadien en 1948 ; un doctorat honoris causa (lettres) de l'Université Laval en 1949 ; un doctorat honoris causa (pédagogie) de l'Université Saint-Joseph de Memramcook au Nouveau-Brunswick en 1955 ; une citation du gouverneur de la Louisianne aux États-Unis en 1966 ; le prix Champlain du Conseil de la vie française en Amérique en 1967, ainsi qu'une plaque de reconnaissance présentée par le Conseil de la vie française en 1967. Joseph-Henri Blanchard est décédé le 14 janvier 1968 à l'hôpital catholique de Charlottetown. L'Île-du-Prince-Édouard et la communauté francophone de l'Île perdent un pionnier de l'histoire et de la culture française insulaire. À ses obsèques, qui ont lieu à la basilique Saint-Dunstan, une foule importante se présente pour souligner l'œuvre de toute sa vie.

 

 

Suivant

 


LES GRANDS PERSONNAGES DE LA FRANCOPNONIE CANADIENNE