LES GRANDS PERSONNAGES DE LA FRANCOPNONIE CANADIENNE

EXPLORONS L'UNIVERS DE LA FRANCOPHONIE CANADIENNE avec des grands noms qui ont contribué à sa richesse

EnglishRetour

VIE DE SOCIÉTÉ

Napoléon Gareau

Date de naissance :
26 septembre 1915

Ville :
Winnipeg

Colombie-BritanniqueProvince :
Manitoba

Vocations :
Pionnier et bâtisseur

 

 

 


Photo : avec l'autorisation de Raymond Gareau

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour
English

 

Napoléon Gareau est le fils de Trèflé Gareau et de Délia Bruneau. Il fait ses études primaires et secondaires à l'école Sacré-Coeur de Winnipeg. En 1936, il se marie avec Amélie Ledet à Winnipeg. En 1941, la guerre fait rage en Europe ; Napoléon Gareau s'inscrit volontairement dans l'aviation canadienne. Il fait son entraînement militaire et suit un cours d'opérateur de radio dans l'est du Canada. Par la suite, il est transféré en Colombie-Britannique dans l'attente de missions aériennes contre le Japon. Mais la guerre se termine sans qu'il n'ait eu à combattre. Durant la démobilisation en 1945, Napoléon Gareau a le choix de rentrer chez lui ou de demeurer en Colombie-Britannique. Une belle occasion s'offre à lui : on lui propose un travail en génie forestier dans une compagnie forestière de la Colombie-Britannique. L'existence de la petite communauté francophone de Maillardville rend intéressante la proposition qui lui est faite. Il décide de relever le défi et s'installe définitivement à Maillardville. C'est le début d'une grande aventure pour Napoléon Gareau et sa famille ; il fait figure de pionnier dans la communauté francophone de la Colombie-Britannique. Il est très estimé. Il s'implique dans de nombreux projets : il est membre fondateur de la caisse populaire de Maillardville, du foyer Maillard et du mouvement des scouts francophones, dont il est le premier commissaire. Il est aussi un ardent défenseur de la cause des francophones en Colombie-Britannique et est tour à tour président de la Société Bi-Culturelle et du Conseil du foyer Maillard ; il est secrétaire et président du Club des pensionnés de Maillardville ; il est chef des louveteaux et membre des Chevaliers de Colomb.

Napoléon Gareau est un homme qui aime rire et chanter ; il répand autour de lui la fierté et l'amour de la langue et de la culture françaises. Ses nombreuses implications décrivent bien l'homme dynamique apprécié par les gens de la communauté. Il a su rapprocher les communautés francophone et anglophone de la Colombie-Britannique. Son engagement soutenu et son dévouement à la communauté lui valent plusieurs mentions de mérite et médailles d'honneur du gouvernement du Canada et du gouverneur général. Napoléon Gareau est décédé en 1991, à Maillardville en Colombie-Britannique.

Napoléon Gareau a œuvré inlassablement pendant près de 40 ans pour le bien-être des jeunes et des moins jeunes ainsi que pour la conservation de leur langue et de leur culture. En sa mémoire, la communauté francophone de la Colombie-Britannique a institué le prix Napoléon-Gareau, prix qui est décerné chaque année aux bénévoles exceptionnels qui se dévouent pour la communauté.

 

 

 Suivant


LES GRANDS PERSONNAGES DE LA FRANCOPNONIE CANADIENNE