LES GRANDS PERSONNAGES DE LA FRANCOPNONIE CANADIENNE

EXPLORONS L'UNIVERS DE LA FRANCOPHONIE CANADIENNE avec des grands noms qui ont contribué à sa richesse

EnglishRetour

ÉDUCATION

Père Léger Comeau

Date de naissance :
21 octobre 1920

Ville :
Saulnierville

Nouvelle-ÉcosseProvince :
Nouvelle-Écosse

Vocations :
Prêtre, pionnier

 

 

 

 

 

 

 


Photo : Archives de l'Université Sainte-Anne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour
English

 

Après ses études primaires et secondaires, le père Léger Comeau s'inscrit à l'Université Sainte-Anne en 1936. De son propre aveu, il trouve difficile de maîtriser la langue française. Il persiste et termine ses études en français. Après l'obtention d'un baccalauréat ès art en 1940, il se rend au Séminaire des Eudistes à Charlesbourg (Québec) et y reste jusqu'à son ordination en 1947. En 1948, il reçoit une licence summa cum laude (théologie) à Angelicum à Rome. Il poursuit ses études à l'Université de Montréal où il obtient sa licence de philosophie et reçoit la médaille du Lieutenant-gouverneur en 1952. De 1948 à 1958, il enseigne dans plusieurs collèges classiques et, en 1958, il est nommé responsable de la formation des futurs prêtres au Séminaire des Eudistes (Québec).

De 1964 à 1970, il est recteur du Séminaire interdiocésain des provinces de l'Atlantique. En 1973, il est nommé directeur de l'Éducation permanente et de l'immersion française à l'Université Sainte-Anne en Nouvelle-Écosse puis, en 1986, vice-recteur aux affaires extérieures de cette même université, un poste qu'il occupe jusqu'à sa retraite en 1993. Il prend la charge pastorale des paroisses de St-Bernard et Notre-Dame-du-Mont-Carmel de la ville de Concession jusqu'à sa mort en 1996.

Le père Léger Comeau a œuvré de nombreuses années pour le développement et la reconnaissance de la culture acadienne. Reconnu pour ses homélies passionnantes et ses discours nationalistes en faveur du peuple acadien, il fait connaître l'Acadie au monde entier. Il fonde le Club français de Halifax (1965) et la Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse (1967), dont il occupe la présidence jusqu'en 1969, et de 1977 à 1982. Il est nommé président de la Société des Acadiens (1978-1988) et s'implique activement au sein des paroisses lors de services religieux, du Festival acadien de Clare ; de la Société historique de la Baie Sainte-Marie (1991-1996), de la Commission de la toxicomanie (1975), de la radio communautaire CIFA (1991-1996), du Conseil des arts de Clare (1983-1994) et de la Société d'habitation de l'Université Sainte-Anne (1976-1994).

Le père Léger Comeau est l'une des personnalités marquantes de l'Acadie et de la Nouvelle-Écosse. Il a reçu plus de 15 distinctions nationales et internationales : chevalier de l'Ordre de la Pléïade en France (1979) ; membre de l'Ordre des francophones d'Amérique au Québec (1980); et le prix Séraphin-Marion de la Société St-Jean-Baptiste de Montréal (1986). Premier Acadien à être nommé chevalier de l'Ordre national de la Légion d'Honneur en 1989, il est également nommé chevalier de l'Ordre du Canada en 1988. Il détient plusieurs doctorats honoris causa : de l'Université Pine Hill Divinity Hall (1972) ; de l'Université Moncton (1990) ; de l'Université Saint-François-Xavier (1993) ; et de son alma mater, l'Université Saint-Anne (1997). L'honneur le plus prestigieux qui lui est octroyé est la création en 1988 de la médaille Léger-Comeau, attribuée par la Société nationale des Acadiens à des personnes exceptionnelles. Il est aussi honoré par la création du Certificat de mérite Léger-Comeau, offert tous les ans par la Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse. Rares sont les hommes et les femmes qui, de leur vivant, ont bénéficié d'un tel traitement. Lorsque le père Léger Comeau décède à l'âge de 76 ans, tout le peuple acadien est en deuil.

 

 

 

Suivant


LES GRANDS PERSONNAGES DE LA FRANCOPNONIE CANADIENNE