Les Grands personnages de la francophonie canadienne

Retour (guide)

Guide de l'enseignant

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Francophonie internationale

L'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) respecte la souveraineté des États, leurs langues et leurs cultures. Elle observe la plus stricte neutralité dans les questions de politique intérieure.

Récemment, elle s'est transformée, de par la volonté des 52 chefs d'État et de gouvernements des pays ayant le français en commun, en une institution politique internationale. L'OIF favorise le développement et l'essor économiques des pays francophones. Les échanges entre les pays membres concernant la paix, la coopération, l'instauration ou le développement de la démoratie, la prévention des conflits, le rapprochement des peuples et le renforcement de la solidarité laissent croire que la Francophonie s'imposera dans le monde.

Les sommets définissent les grandes orientations afin d'en assurer le rayonnement. L'instance suprême de la Francophonie internationale a lieu tous les deux ans ; le premier eut lieu en France en 1986. Les Canadiens et les Canadiennes sont bien représentés au sein de la Francophonie internationale, un réseau de 52 États et gouvernements qui ont le français en commun. En septembre 1999, le Canada fut l'hôte du 8e Sommet de la Francophonie. La ville de Moncton, au Nouveau-Brunswick, a relevé avec classe ce défi d'accueillir les délégations membres de la Francophonie internationale. Cette manifestation d'envergure a permis à la Francophonie canadienne de tisser des liens plus étroits avec les autres pays de l'Organisation internationale de la Francophonie.

 

L'Agence intergouvernementale
de la Francophonie

L'Agence intergouvernementale de la Francophonie est chargée de la mise en œuvre des programmes de coopération culturelle, scientifique, technique, économique et juridique et offre, à ce titre, une perception générale de la diversité socioculturelle des pays membres.

Elle appuie son action sur un certain nombre de relais que sont ses trois bureaux régionaux, situés en Afrique de l'Ouest (à Lomé), en Afrique centrale (à Libreville), en Asie-Pacifique (à Hanoi), et les correspondants nationaux présents dans chacun des pays membres. Elle dispose également de deux directions, organes subsidiaires, soit l'Institut francophone des nouvelles technologies de l'information et de la formation, situé à Bordeaux, et l'Institut de l'énergie et de l'environnement de la Francophonie, situé à Québec.

L'Agence intergouvernementale de la Franco-phonie a été créée à Niamey, au Niger, le 20 mars 1970, sous l'impulsion de trois Chefs d'États d'Afrique, les présidents du Sénégal, du Niger et de la Tunisie, avec le prince Norodom Sihanouk du Cambodge. À l'époque, l'AIF portait le nom de l'Agence de Coopération Culturelle et Technique. Elle regroupait 21 États et gouvernements.

 


Les Grands personnages de la francophonie canadienne